Menu Fermer

Quand appliquer le paillis pour protéger vos plantes du froid ? La réponse pourrait vous surprendre

Quand appliquer le paillis pour protéger vos plantes du froid
Plantes et fleurs

Découvrez les secrets d’un jardinage réussi en hiver avec notre guide détaillé sur le paillage. Apprenez à choisir le meilleur paillis et à l’appliquer correctement pour protéger vos plantes du froid. Un article essentiel pour tout jardinier soucieux de la santé de son jardin en hiver.


L’hiver peut être un défi pour les jardiniers. Les basses températures et les cycles de gel et de dégel peuvent endommager les plantes et le sol. Heureusement, une solution simple et efficace existe : le paillage. Ce guide vous expliquera comment choisir le bon paillis et le moment idéal pour l’appliquer, assurant ainsi la protection et la santé de votre jardin en hiver. Avec le paillage, vous pouvez non seulement préserver vos plantes des rigueurs de l’hiver, mais également améliorer la qualité du sol pour la saison de croissance à venir. C’est une stratégie gagnante pour tout jardinier désireux d’optimiser la résilience et la fertilité de son jardin.

Choisir le bon paillis pour l’hiver

Le choix du paillis dépend de plusieurs facteurs : le type de plantes, le climat et les objectifs de votre jardinage. Voici quelques options populaires :

  • Paille et foin : Légers et faciles à étaler, la paille et le foin sont parfaits pour les potagers. Ils offrent une excellente isolation contre le froid.
  • Feuilles mortes : Écologiques, les feuilles mortes sont une solution de recyclage efficace. Elles fournissent une bonne isolation et améliorent la qualité du sol en se décomposant.
  • Broyat de bois ou écorces : Esthétiques, le broyat de bois et les écorces conviennent aux plates-bandes et aux arbustes. Ils améliorent la structure du sol sur le long terme.
  • Paillis composté : Le paillis composté enrichit le sol, favorisant sa fertilité et sa structure.
  • Paillis de chanvre ou de lin : Durables et renouvelables, le chanvre et le lin protègent efficacement contre le gel.
  • Toile de paillage : La toile de paillage contrôle les mauvaises herbes et maintient la température du sol, bien qu’elle ne soit pas organique.

Quand appliquer le paillis pour bien protéger vos plantes ?

L’application du paillis après que le sol ait gelé est une technique clé en jardinage, particulièrement dans les régions sujettes à des hivers rigoureux. Cette méthode, souvent négligée, peut faire la différence entre un jardin qui survit et un jardin qui prospère pendant les mois froids.


paillis sur sol gelé
photos © stock.adobe

Avantages de l’application après le gel :

  1. Maintien de la température du sol : Lorsque le paillis est appliqué après le gel, il agit comme un isolant, empêchant le sol de se réchauffer trop rapidement pendant les journées d’hiver ensoleillées. Cela est crucial car des fluctuations rapides de température peuvent endommager les racines des plantes et perturber leur cycle naturel de dormance.
  2. Prévention de l’heurt du gel : Le paillis appliqué sur un sol déjà gelé aide à maintenir cette couche de gel, réduisant ainsi le risque de l’heurt du gel. Ce phénomène se produit lorsque le sol gèle et dégèle alternativement, provoquant le déplacement des racines vers la surface. Cela peut exposer les racines au froid extrême et au vent, causant des dommages irréparables.
  3. Création d’un environnement stable : En maintenant une température constante du sol, le paillis réduit le stress sur les plantes dû aux conditions hivernales changeantes. Cela permet aux plantes de rester en dormance jusqu’au printemps, favorisant un réveil et une croissance sains.

Comment appliquer correctement le paillis en hiver :


  • Attendre le premier gel dur : Surveillez la météo et attendez que le sol gèle fermement avant d’appliquer le paillis. Cela se produit généralement après plusieurs nuits consécutives de gel.
  • Épaisseur adéquate : Appliquez une couche de paillis d’environ 7 à 10 cm. Une couche trop épaisse peut empêcher l’air et l’eau d’atteindre le sol, tandis qu’une couche trop mince ne fournira pas une isolation suffisante.
  • Évitez le contact direct avec les tiges et les troncs : Laissez un petit espace autour des bases des plantes pour prévenir la pourriture et les attaques de rongeurs.

En suivant ces étapes, vous pouvez assurer une protection optimale de votre jardin en hiver, favorisant la santé et la vitalité de vos plantes pour la saison à venir.

Votes ce post

Suivre intérieurs déco sur

DANS LA MÊME CATÉGORIE