Menu Fermer

L’essentiel sur le Spathiphyllum : soins et conseils pour choyer votre lys de la paix

Spathiphyllum, entretien et soins
Plantes et fleurs

Découvrez comment choyer votre Spathiphyllum avec notre guide pratique sur l’arrosage, la lumière, le rempotage et la fertilisation pour un lys de la paix éclatant de santé. Apprenez les astuces pour que votre plante d’intérieur prospère dans un environnement domestique.


Le Spathiphyllum, communément appelé lys de la paix, est une plante d’intérieur prisée qui allie beauté délicate et entretien modeste. Souvent choisi pour ses vertus purificatrices d’air, ce végétal est aussi célèbre pour sa floraison élégante même dans les recoins peu lumineux de nos demeures. Dans cet article, nous vous guidons à travers les soins essentiels à apporter à votre Spathiphyllum, des recommandations pour l’arrosage judicieux à l’exposition idéale à la lumière, sans oublier les astuces de rempotage et les secrets d’une fertilisation adaptée.

Arrosage et lumière : les besoins fondamentaux

Le Spathiphyllum épanoui requiert une attention particulière quant à son arrosage. L’idéal est un sol constamment humide, mais pas saturé. L’eau doit pouvoir s’écouler librement pour éviter le pourrissement des racines. Un arrosage hebdomadaire est souvent suffisant, mais cette fréquence peut varier en fonction de la luminosité et de la température ambiante. Il est crucial de vérifier la terre avant de procéder à l’arrosage; un doigt placé en terre vous indiquera si la plante a soif. Parlez-en avec douceur, il révélera ses besoins à travers le langage de ses feuilles.

Pour la lumière, le lys de la paix préfère une exposition indirecte. Il tolère les environnements moins lumineux, mais une lumière trop faible peut impacter sa floraison. L’astuce est de placer votre Spathiphyllum près d’une fenêtre voilée pour filtrer les rayons directs du soleil. Un équilibre subtil à trouver, pour que votre plante soit non seulement vivante, mais vivante avec éclat.


Rempotage et fertilisation du Spathiphyllum

Le rempotage est une phase clé pour stimuler la croissance de votre Spathiphyllum. Lorsque vous choisissez un nouveau pot, privilégiez un conteneur juste un peu plus grand que l’ancien pour donner de l’espace à la plante sans la submerger. La présence de trous à la base est impérative pour assurer un bon drainage et prévenir les risques de pourrissement des racines.

La période optimale pour le rempotage est le printemps, coïncidant avec le réveil de la plante. Un terreau frais et nutritif favorisera une reprise rapide et saine.


Lors du rempotage, soyez délicat avec les racines. C’est une étape délicate où la plante est vulnérable. Une fois la plante en place, un arrosage abondant est recommandé pour aider à l’établissement.

Conseils pour un rempotage réussi :


  • Choix du pot : Un diamètre légèrement supérieur à l’ancien pot.
  • Terreau adapté : Un mélange riche et aéré, spécifique aux plantes d’intérieur.
  • Transfert de la plante : Avec précaution, évitez de blesser les racines sensibles.
  • Arrosage après rempotage : Hydratez généreusement pour aider la plante à s’installer dans son nouveau foyer.

La fertilisation doit être abordée avec prudence. Un engrais équilibré est essentiel pour soutenir la floraison et le feuillage. Appliquez un engrais liquide mensuellement pendant la saison de croissance, mais toujours en tenant compte des besoins spécifiques de votre plante.

Bonnes pratiques de fertilisation :


  • Fréquence : Mensuelle durant la saison de croissance.
  • Type d’engrais : Équilibré, adapté aux plantes à fleurs.
  • Quantité : Suivez les instructions du produit, sans excès.
  • Période de repos : Diminuez la fertilisation en automne et hiver.

Spathiphyllum

En prenant soin de votre Spathiphyllum avec ces méthodes, vous encouragerez une croissance saine et une beauté durable, faisant de cette plante un ajout paisible et purifiant pour votre maison.

photos © stock.adobe

Votes ce post

Suivre intérieurs déco sur

DANS LA MÊME CATÉGORIE