Menu Fermer
Mis à jour le 5 novembre 2023

Les Asters : secrets de culture de ces étoiles de l’automne pour faire briller votre extérieur

Asters fleurs automne
Plantes et fleurs

Découvrez les secrets pour cultiver les Asters, ces fleurs d’automne qui égayent votre jardin et vos pots. De l’exposition au soleil à la résistance aux maladies, nous couvrons tout ce que vous devez savoir.


Les Asters, ces fleurs d’automne aux couleurs vives, sont un ajout précieux à tout jardin ou pot. Non seulement elles apportent une touche de couleur en fin de saison, mais elles sont également assez faciles à cultiver si vous suivez quelques règles simples. En plus de leur beauté, les Asters attirent également les pollinisateurs comme les abeilles et les papillons, contribuant ainsi à un écosystème de jardin sain. Ils sont aussi très polyvalents, s’adaptant bien à différents types de sols et de conditions climatiques. Dans cet article, nous explorerons les astuces et les techniques pour réussir la culture des Asters, que vous soyez un jardinier débutant ou expérimenté. Leur longue période de floraison vous garantit un jardin coloré lorsque la plupart des autres plantes commencent à perdre leur éclat.

Les bases de la culture des Asters

Avant de plonger dans les détails, voici quelques points clés à considérer pour la culture des Asters. Il est important de noter que ces fleurs sont non seulement esthétiquement plaisantes, mais aussi résistantes à la plupart des maladies communes du jardin. De plus, leur capacité à tolérer des conditions moins qu’idéales les rend idéales pour les jardiniers de tous niveaux. Enfin, leur variété de couleurs et de formes offre de nombreuses possibilités pour des arrangements floraux créatifs, que ce soit en pot ou en pleine terre.

  • Exposition au soleil: Les Asters préfèrent les endroits ensoleillés.
  • Type de sol: Optez pour un sol léger, frais et fertile.
  • Arrosage: Évitez les excès d’eau pour prévenir les maladies.
  • Taille: Les variétés naines sont idéales pour la culture en pot.

Exposition et type de sol

Les Asters aiment le soleil. Ils prospèrent dans des zones bien exposées, mais tolèrent également un peu d’ombre. Le sol doit être bien drainé, frais et fertile. Un sol trop humide peut entraîner des maladies fongiques, donc assurez-vous que le drainage est adéquat. Si vous vivez dans une région où le sol est argileux ou sablonneux, vous pouvez améliorer sa structure en ajoutant de la matière organique. Les Asters sont également tolérants au pH du sol, ce qui signifie qu’ils peuvent pousser dans des sols légèrement acides à légèrement alcalins. En résumé, un emplacement ensoleillé et un sol bien préparé sont les clés du succès.


Arrosage et entretien

Bien que les Asters soient relativement tolérants à la sécheresse, un arrosage régulier est bénéfique, surtout pendant les périodes sèches. Cependant, il est crucial d’éviter les excès d’eau. Un sol trop humide peut favoriser le développement de maladies comme le mildiou. Pour minimiser ce risque, utilisez un système d’arrosage goutte-à-goutte qui dirige l’eau directement vers les racines. Évitez d’arroser les feuilles, car cela peut également contribuer à la propagation de maladies fongiques. En général, un arrosage profond mais moins fréquent est préférable à des arrosages légers et fréquents.

Taille et installation de supports

Les Asters peuvent atteindre des hauteurs allant de 60 à 150 cm. Les variétés plus grandes nécessitent un support pour résister aux intempéries. Utilisez des tuteurs ou des branches pour aider les plantes à rester droites. Pour les variétés plus hautes, l’installation de supports en début de saison est recommandée pour éviter que les tiges ne se plient sous le poids des fleurs. De plus, un élagage régulier peut encourager une croissance plus dense et une meilleure floraison. N’oubliez pas de retirer les fleurs fanées pour prolonger la période de floraison et garder la plante en bonne santé.


Asters de couleur violet

Conseils pour une floraison abondante

Pour une floraison riche et prolongée, apportez de la matière organique au sol en fin d’automne ou au début du printemps. Une fertilisation légère pendant la période de floraison peut également être bénéfique. L’utilisation d’un engrais équilibré, riche en phosphore, peut aider à stimuler la floraison. Il est également recommandé de tailler les tiges mortes ou faibles en début de saison pour encourager une nouvelle croissance.


Une autre astuce pour prolonger la floraison est de pratiquer la « deadheading », c’est-à-dire l’élimination des fleurs fanées, ce qui encourage la plante à produire plus de bourgeons. En suivant ces conseils, vous maximiserez les chances d’avoir un jardin d’Asters vibrant et coloré tout au long de l’automne.

Problèmes communs et solutions

Les Asters sont généralement résistants, mais ils peuvent être sujets à des problèmes tels que les acariens et les maladies fongiques. Une bonne pratique consiste à inspecter régulièrement les plantes et à traiter les problèmes dès qu’ils apparaissent. Si vous remarquez des taches ou des décolorations sur les feuilles, cela pourrait être un signe de maladie fongique et il serait judicieux d’appliquer un fongicide approprié.


Pour les problèmes d’acariens, un traitement à l’huile de neem peut être efficace. Il est également utile de maintenir une bonne circulation de l’air autour des plantes pour réduire l’humidité et minimiser les risques de maladies. En étant proactif et en prenant des mesures préventives, vous pouvez garder vos Asters en excellente santé tout au long de la saison.

Culture d'Aster dans le jardin.
photos © stock.adobe

Les Asters sont des fleurs d’automne magnifiques et faciles à cultiver. Avec un peu de soin et d’attention, vous pouvez profiter de leur beauté dans votre jardin ou en pot. Suivez ces conseils et astuces pour une culture réussie et une floraison abondante.

Votes ce post

Suivre intérieurs déco sur

DANS LA MÊME CATÉGORIE